Accueil > Conseil Communautaire > La Dépêche du Midi n’écoute pas les débats sur l’attribution de (...)

La Dépêche du Midi n’écoute pas les débats sur l’attribution de subventions

samedi 8 avril 2017

TOUT EN DÉFORMANT NOS PROPOS ÉMIS LORS DU CONSEIL D’AGGLOMÉRATION, LA DÉPÊCHE CIRE LES POMPES DE M. BAYLAC, MAIRE DE ROQUELAURE, VICE-PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ET PRÉSIDENT DE LA SAFER... C’est vrai que jusqu’à présent seul F. MONTAUGÉ bénéficiait des faveurs de la gazette, mais le PS et la droite sont maintenant si proches qu’il n’y a pas de raison de faire des jaloux.
Les deux interventions sur l’attribution de subventions rapportées dans la gazette ont été tronquées et doivent être replacées dans leur contexte :
Au cours de ce CA, nous nous sommes émus de la disproportion entre des demandes de subventions pour des activités festives ou promotionnelles courtes de 1 à 2 jours (comme l’élection de Miss France ou la foire aux vins de Jégun) et des demandes pour le fonctionnement annuel de certaines écoles de musique. Si les élus doivent veiller à favoriser le développement commercial de notre territoire, cela ne doit pas se faire au détriment des activités permettant, par exemple, un accès à la pratique d’un instrument de musique pour le plus grand nombre. De même, il nous semble qu’ils doivent veiller à ce que les grosses associations culturelles ou sportives ne phagocytent pas les plus petites qui permettent l’accès à la musique, à la peinture et aux sports à tous les publics. Nous avons également défendu la nécessité de généraliser pour toutes les subventions une éco et une socio-conditionnalité tout en demandant aux associations subventionnées de produire, dans leur bilan annuel, des documents permettant de montrer leur action par exemple auprès des quartiers plus modestes.
Mais visiblement tout ceci devait être trop complexe pour la Dépêche qui n’a retenu de ce débat que deux sujets polémiques. Il est vrai qu’avec la Dépêche, nous ne sommes jamais surpris…donc jamais déçus.