Accueil > Blog > Déchets > AUCH EST DANS LE PELOTON DE TÊTE DES VILLES MOYENNES EN TERME DE COÛT POUR LA (...)

AUCH EST DANS LE PELOTON DE TÊTE DES VILLES MOYENNES EN TERME DE COÛT POUR LA COLLECTE DES DÉCHETS MENAGERS.

samedi 25 mars 2017

L’ADEME et la fédération des villes moyennes de France montrent que le coût du service de collecte des déchets ménagers de la ville d’Auch fait partie des plus élevés sur le territoire des villes moyennes, après Antibes et au même niveau que Istres : 166€ par tonne pour un coût moyen national de 117€ par tonne. Malheureusement le service rendu n’est pas à la hauteur de ce coût avec en 2015 une augmentation du tonnage des ordures ménagères soit 338 kg/hb/an pour une valeur moyenne nationale en baisse de 277 kg/hb/an et une baisse de la valorisation de ces déchets à 19%. CES FAITS, QUE NOUS AVONS RAPPELÉ AU CONSEIL D’AGGLOMERATION DU GRAND AUCH JEUDI 23 MARS, N’ONT POURTANT PAS EMPÊCHÉ LA MAJORITÉ DE GÔCHE ALLIÉE À LA DROITE DE VOTER POUR LE MAINTIEN À L’IDENTIQUE DE LA TAXE D’ORDURE MÉNAGÈRE SANS SE POSER DE QUESTIONS. Dans ces conditions, il nous paraît urgent de passer à la vitesse supérieure en terme de réduction du volume des déchets, de leur valorisation et de l’implication des usagers et ceci grâce entre autres choses à une stratégie responsabilisante. Aux mesures techniques incitative (collecte en porte-à-porte, faible fréquence des collecte,) doivent être associés le remplacement de la TOM par une redevance d’enlèvement des ordures ménagères fonction du volume des déchets qui entraîne une réduction des déchets de 20 à 70%. Entre 2011 et 2016 le nombre de collectivités ayant adoptées une tarification incitative a quadruplé passant de 55 à 200. Nous devons maintenant et rapidement nous emparer de la question des déchets et de l’économie circulaire et devenir exemplaire dans ce domaine.

http://www.villesdefrance.fr/upload/document/doc_201309040821120.pdf